Cartes Postales Anciennes … Saint Chamond … Izieux … Le Creux …

Ville de Saint- Chamond

Cartes Postales _Rue du Champ du Geai
Album : Cartes Postales _Rue du Champ du Geai

6 images
Voir l'album

16 . Saint - Chamond  -  Rue du Champ-du-Geai _Rue de St- Etienne    Clic & zoom

16. Saint-Chamond – Rue du Champ-du-Geai – Rue de Saint-Etienne

QUEL JOLI NOM  donné à cette entrée de ville au XV° siècle en rapport à la rue du Champ-du-Geai (aujourd’hui la rue Wilson),nom d’ une ancienne propriété : prairie et bachat .    Ce secteur de la ville a bien changé. Tout d’abord 1881 , lorsque furent menés à bien les grands projets des travaux de la nouvelle route du Champ-du-Geai à la maladière .      C’est sous la municipalité de Maruis Chavanne (1878-1882) qu’un emprunt de 2 860 000 francs a été contracté pour réaliser ce qui deviendra la route nouvelle. Cinq ans plus tard , ( 1886 ) on ouvre aussi la rue Sibert reliant Saint-Chamond à Izieux . Aujourd’hui le Champ-du-Geai est toujours l’appellation du quartier , mais le rond de langonand , à la bretelle de la voie expresse RN88 en direction de Saint-Etienne ou l’A 47 en direction de Lyon , à la rue de Saint-Etienne vers la Varizelle , au boulevard Waldeck-Rousseau , à la rue Wilson et à la route de Saint-Etienne vers le centre ville  a la démolition trés officielle de rond point de -Lattre-de-Tassigny.    Ceci en hommage au commandant de la 1 » armée française qu’il mena de la Provence au Rhin et au Danube . Bien sur on ne peut pas évoquer le Champ-du-Geai sans parler de son mémorable ouvrage métallique connu des automobilistes de la France entière , l’autopont . Réalisé en 1971 pour faciliter la circulation dans le Carrefour , il fut démonté tout de suite après la mise en service du contournement en 1992.    Les batiments qui constituaient le paysage sur la carte postale de l’époque ont tous disparu. La maison qui abritait le bureau d’octroi, mais aussi le long de la route de Saint-Etienne , la fameuse caserne  démolie dans les années quatre vingt. un emplacement rendu célèbre par son appellation éphémère de square de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen , comme le furent tout aussi éphémères les fresques artistiques réalisées à cet endroit .     C’est à cette entrée de la ville que fut édifiée en 1990 , le nouveau batiment de la gendarmerie lorsqu’elle fut amenée à quitter les locaux de la rue Jeanne d’Arc . Jadis comme on le voit sur la photo ancienne, c’est le tramway électrique, qui assurait le transport des voyageurs entre Rive -de-Gier et Saint-Etienne .   Il y a bien longtemps que ce moyen de locomotion a été remplacé par les autobus. Depuis des décennies monter à Saint-Etienne ou descendre à Rive-de-Gier , est une démarche qui se pratique couramment avec les Cars Rouges devenus familiers dans le paysage de la circulation urbaine de la vallée du Gier . 

9 février, 2018 à 23:14


Commentaires desactivés.