Cartes Postales Anciennes … Saint Chamond … Izieux … Le Creux …

Ville de Saint-Chamond

Saint-Chamond _ l'Autopont du Champ-du-geai   Clic & Zoom

autopont  Clic & Zoom

Saint-Chamond _ L’ autopont du Champ-du-Geai — Le cauchemar des automobilistes.

Face à une circulation devenue de plus en plus dense, à la fin des années soixante , le carrefour du Champ-du-Geai, à l’entrée de la ville, est vite devenu le cauchemar de milliers d’automobilistes . Car c’était le passage obligé pour emprunter la liaison Saint-Etienne – Lyon , par la voie dite express, qui se prolongeait par le boulevard Waldeck-Rousseau et le quai de la Rive . La solution apportée aux embouteillages est la construction d’un autopont, qui permettra aux usagers  d’enjamber le carrefour. Dix -huit éléments métalliques d’ une longueur de 24 mètres , constituant un pont de 20 tonnes , sont installés au début de l’ année 1971. L’ouvrage est ouvert à la circulation le 15 mai, apportant une réponse provisoire au problème. Alors que le trafic routier continue de croitre, 46 000 véhicules par jour traversent Saint-Chamond . Embouteillages pollution et accidents, ne font que s’intensifier. En 1984, le projet d’un contournement de la ville par le nord est présenté au conseil municipal. Les travaux débutent en septembre 1987 et sont achevés en décembre 1991. Dés lors l’ ancienne traversée de la voie express retrouve son visage de boulevard urbain . Sous la conduite de l’ architecte Pierre Colboc , un programme de reconquete urbaine voit le jour , au début des années quatre-vingt-dix. La friche industrielle Chavanne Kétin disparait du paysage. Sur son emprise, trois équipements publics voient le jour : la médiathèque Louis-Labé, le cinéma Louis- Lumière, le pole jeunesse et, à l’opposé, rue Jeanne-d’Arc. la gendarmerie cède l’espace au nouveau centre de la petite enfance. Avant que l’autopont s’efface définitivement du paysage, la Ville lui rend un ultime hommage , le mercredi 4 mars 1992, à l’occasion de Carnaval, sur le thème « Saint-Chamond fait sa fete à l’autopont « . Les Couramiauds sont conviées à s’emparer de l’ouvrage lors d’un programme festif. Atelier d’escalade, descente de l’autopont en skate-board , ski à roulettes, gymkhana,VTT, et un spectacle pyrotechnique intitulé Nuit magique est animé par la compagnie Xarxa. En guise de souvenir, ceux qui ont arpenté a pied l’ouvrage métallique, reçoivent un diplome intitulé  » J’ai marché sur l’autopont « . Le clou de l’animation est constitué par l’embrasement de l’ouvrage, suivi d’un bal en plein air. Dans les jours qui suivent, sans regrets, l’autopont est démonté, pour laisser place à un nouveau rond-point ,auquel sera donné le nom du général de Lattre e Tassigny.

9 février, 2018 à 23:40


Commentaires desactivés.